Il s’en est allé et elle lui a pardonné!

« Mais n’oublie pas une chose : il a été là quand tu avais le plus besoin des personnes que tu jugeais importantes dans ta vie. »

Hello à tous, 

J’espère que votre semaine a été bonne. Et si ce n’est pas le cas, remercions Dieu de ce que vous avez le souffle de vie et une acuité visuelle pour me lire 🙂 . 

Aujourd’hui, il ne s’agira pas de mon vécu, mais celui d’une de mes grandes soeurs. Alala, les ruptures amoureuses sont souvent les plus difficiles à surmonter, tant notre âme s’est attachée à celle de l’être aimé.  Lors de la séparation, nous ressentons une douleur dans nos coeurs, tel un coup de couteau donné sciemment dans le but de nous anéantir. Mais comme je l’ai dit dans mes précédents posts, TOUT EST SURMONTABLE. 

Voici son histoire : 

<< salut à toi frère et soeur.

Je me nomme Josée. Ma petite soeur m’a demandé de partager avec vous, mon témoignage sur une histoire d’amour qui m’a permise de voir les choses différemment grâce à Dieu.
Tout d’abord, comme la plus d’entre vous, un jour vous avez aimé une personne qui vous a par la suite déçu(e), ou le contraire. 

Il y a quelques années, j’etais dans une impasse, et c’est alors que je fis la rencontre de cet homme que j’appellerai P, qui a changé ma vision des choses par la grâce de Dieu.
Avec cet homme, je me suis sentie aimée, protégée et comprise. Nous avions des projets comme la plus part des personnes qui sont en couple. Tout se passait bien. Il m’encougeait dans mes études, me donnait des conseils, était présent pour moi à tout moment et ce, malgré la distance qui nous séparait. Il était mon ami, mon confident, mon amant, mon grand frère. Nous nous aimions beaucoup mais, au bout de quelques temps, du jour au lendemain, il a disparu. Plus de nouvelles téléphoniques. Il a disparu de la circulation! silence total! On aurait pensé qu’il avait disparu de la surface de la terre.
Je me suis posée de multiples questions, au point de me remettre en question. Pendant des mois j’ai pleuré, je sentais une fois de plus l’abandon, et le rejet. Il était sorti de ma vie tel un voleur. Mais pourquoi ?
Je suis restée triste pendant des années, avec de la rancœur et même de la haine dans le coeur.
Mes parents étaient au courant de notre relation. Chose incroyable, un jour, Dieu passa par ma mère pour m’interpeller lorsque je lui relatais ces faits. Ce fait que cet homme que j’avais tant aimé m’avait tourné le dos. Elle me dit ceci: certes il est parti, et tu as mal. Tu nourris de la colère à son égard. Mais n’oublie pas une chose : il a été là quand tu avais le plus besoin des personnes que tu jugeais importantes dans ta vie. Sans le savoir elle venait de semer une graine qui commença à germer en moi. Et à partir de ce moment, j’ai prié et demandé au Très-haut de me donner la force. Oui la force afin de lui accorder mon pardon et surtout de me pardonner. Dès lors, je me suis dit, au lieu de nourrir de la haine et de la colère, au contraire je dois lui être reconnaissante d’avoir été là quand j’avais besoin et surtout garder en moi les bons moments passés ensemble. Dieu m’avait envoyé cet homme à un moment précis de ma vie, car il savait que j’en aurais besoin. Il a fait ce qu’il devait faire et il est parti. Et pour cela je lui dis merci. Merci d’avoir été là. Merci à mon père céleste d’avoir mis cette personne sur ma route.

Mes frères, si un jour vous avez vécu une trahison, n’oubliez pas que Dieu est amour. Il n’abandonne pas ses enfants. J’ai appris une chose, le pardon c’est premièrement et avant tout pour toi. Fais ton deuil, pardonne toi, et pardonne lui/elle. Et surtout, donne à Jésus tes souffrances, tes douleurs et il saura en prendre soin. Car tu ne peux rien sans lui. Laisse le te restaurer. Regarde devant toi, car l’avenir est devant notamment dans le présent et non dans le passé. Il est vrai que lorsque nous vivons de telles situations, la peur nous envahit par la suite. Cependant, si nous ne nous donnons pas une chance, comment vivrons nous le meilleur qui nous attend.  N’oublions pas que c’est ce qui te fait peur, qui t’arrive. Et la peur est un ralentisseur de destinée. Donnons nous la chance de voir ce que Dieu a réserve pour nous. 

QDVB

Josée >>. 

Il est vrai que lorsque nous vivons des ruptures amoureuses, nous nous focalisons sur le pire de la relation en évinçant toute bonne action ou tout moment plaisant que nous avons partagé avec ladite personne. Josée nous invite par son témoignage à apprendre à pardonner le mal causé, à être reconnaissant(e) pour le bien qu’elle/lui nous a apporté et à déposer notre douleur aux pieds de Dieu afin qu’il nous restaure. Et surtout, ne pas s’arrêter de croire que vivre le meilleur est possible, en Jésus.

Avoir foi en lui et en ses projets pour nos vies, c’est le début du bonheur! 

With Love

Raï, 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s